Chroniques

Le mariachi mexicain chante pour un président latino-américain éteint

Deux nations sœurs, c’était ainsi que le défunt président Hugo Chavez considérait le Venezuela et le Mexique. Il s’est toujours adressé au peuple mexicain, malgré ses chefs d’état constamment de droite.

« J’affirme mon respect pour le Mexique. J’aime le Mexique ! », a déclaré le président Hugo Chavez quand il est arrivé à l’aéroport de Cancún lors du sommet du Groupe de Rio en 2010. Amant de la musique et de la culture, le président vénézuélien n’a pas manqué l’occasion d’exprimer ses sentiments pour le peuple mexicain. Il a chanté le premier couplet de la chanson « Mexico lindo y querido » (Mexique jolie et aimé), chanson que tout mexicain connaît par cœur. « Voix de ma guitare, au réveil du matin, veut chanter la joie à ma terre mexicaine… », a-t-il chanté sans se tromper d’intonation. C’était la dernière fois que le président vénézuélien a visité le Mexique. Hugo Chavez et ses homologues mexicains n’avaient pas de très bonnes relations diplomatiques. La dernière visite d’état officielle eut lieu en 2004. Puis, en 2012 au Venezuela, lors du sommet de la Communauté des États d’Amérique Latine et de la Caraïbe (CELAC, sigle espagnol), l’ex-président mexicain Felipe Calderón et Hugo Chavez ont parlé d’une éventuelle visite officielle. Mais la visite n’a pas eu lieu à cause de son cancer.

En 1999, un gouvernement de gauche fut instauré par Hugo Chavez au Venezuela. Au Mexique, un gouvernement de droite fut élu en 2000. Le Mexique a été soumis depuis 1994 aux volontés de dirigeants obstinés d’implanter un modèle néolibéral, constamment contesté par le président Vénézuélien. « Le modèle néolibéral imposé en Amérique Latine a-t-il échoué, historiquement et politiquement ? » Le Mexique est le petit voisin des Etats-Unis, grand consommateur de pétrole. Cette relation n’a pas convenu à la politique de Chavez, qui a toujours préféré Cuba comme fidèle allié. Malgré que le Venezuela et le Mexique fassent parti de l’Organisation de Pays Exportateurs du Pétrole (OPEC, sigle anglais), leur relation commerciale est plutôt symbolique. Un gouvernement de droite au pouvoir a été une forte raison de polémique diplomatique entre les dirigeants mexicains et Hugo Chavez. « Vincente Fox est un chien de l’empire » a déclaré le président vénézuélien en 2004, suite au scandale de l’appel enregistré entre Fidel Castro et Vicente Fox.

Mais la relation entre Hugo Chavez et le peuple mexicain était éloignée de la diplomatie. Il considérait le Mexique comme un peuple latino américain, frère de son pays natal le Venezuela. Les mexicains, pris en otage par le modèle néolibéral, avaient donc besoin d’un gouvernement plus socialiste. Lui n’était pas le seul, ceux derrière la gauche mexicaine ont même utilisé des discours de Chavez. Lors de l’entretien accordé à Elena Poniatovska en 2007, le président a souligné ne jamais avoir rencontré Andrés Manuel López Obrador, candidat de gauche pour la présidentielle mexicaine en 2006 et 2012. Les deux élections ont été marquées par de forts scandales de corruption. « J’ai clarifié avec les présidents que je vais me réserver le droit de faire des commentaires, si je suis mensongèrement impliqué dans une affaire électoraliste », a-t-il déclaré.

Hugo Chavez avait trouvé des amis parmi des artistes mexicains, des admirateurs et aussi des écrivains critiques. Il n’y pas deux révolutionnaires « bolivariens » en Amérique Latine. D’après lui, il était le seul capable de sauver le Mexique du modèle néolibéral. Le jour de ses obsèques un mariachi mexicain a interprété « Cielito Lindo » pour dire au revoir à un dirigeant aimé par son peuple, situation qui n’arrive pas souvent au Mexique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s